Une participation tunisienne couronnée par 4 médailles d’or à Genève

Genève

La performance et la persévérance sont des atouts majeurs pour la compétition engagée entre les nations, à l’orée de cette nouvelle révolution technologique. Dans le domaine des inventions et découvertes, les compétences tunisiennes ne manquent pas. 

Quatre Tunisiens qui viennent de glaner haut la main quatre médailles d’or au Salon international des inventions de Genève qui vient de se dérouler du 29 mars au 2 avril 2017.

Les quatre lauréats, qui étaient les seuls à participer à cette compétition dans sa 45ème édition comptant 175 concurrents de 40 pays différents à travers le monde, ont eu le mérite de porter haut le drapeau tunisien et montrer le savoir-faire des compétences de ce pays. Ils ont remporté les quatre médailles d’or dont l’une avec les félicitations du jury.

C’est ainsi que M. Anis Sahbani a été couronné, au nom de la société ENOVA Robotics, pour l’invention d’un robot pour la sécurité de l’espace, alors que M. Raouf Medimagh  a obtenu le premier prix et la médaille d’or avec les félicitations du jury pour son invention d’un « composant obtenu à partir des déchets de cuir revalorisés ayant une propriété antimicrobienne ».

Pour sa part, M. Walid Bennour a été le lauréat d’une autre médaille d’or pour son invention d’une « Smart mouse (souris intelligente) pour obtenir des signaux physiologiques » et la quatrième médaille d’or tunisienne est revenue à M. Sami El Guetari pour son projet de développement d’une série de compléments alimentaires riches en oméga 3 à base d’huile marine et qui ont des effets salutaires contre les maladies cardiovasculaires.

Une cérémonie a été organisée, aujourd’hui, par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ziad Ladhari, dans son bureau, au siège de son département, pour honorer ces lauréats, couronnés à la suite d’une participation tunisienne à un salon d’envergure internationale.

A l’issue de la cérémonie, M. Zied Ladhari a souligné que ces performances prouvent que les Tunisiens ont la capacité de créer et d’innover, ajoutant que le rôle du ministère de l’Industrie et du Commerce, en tant qu’autorité de tutelle, est d’accompagner ces lauréats au niveau de la concrétisation de ces idées dans le cadre de projets et d’entreprises capables d’apporter une haute valeur ajoutée et d’aider à promouvoir le modèle de développement tunisien.

.

Par

Publié le 17/04/2017 à 14:22

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin