Premier logement : à qui profite ce programme ?

premier logement

A peine le coup d’envoi pour le programme Premier logement a-t-il été donné par le Chef du gouvernement Youssef Chahed que le programme a subi des critiques acerbes. Explication.

Sur la page officielle du ministère de l’Équipement du réseau social Facebook, les internautes  ne manquent pas d’adresser des critiques acerbes et des interrogations qui appellent désespérément à des réponses . Ils étaient unanimes  sur le fait que ce programme n’améliorera  en rien l’accès au logement des Tunisiens et qu’il servira uniquement à débloquer la situation épineuse des promoteurs immobiliers, en difficulté depuis des années.

Le président de la Chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers, Fahmi Chaâbane, a expliqué à leconomistemaghrebin.com que « Premier logement » est un programme  qui cible la famille dont le salaire est entre quatre et dix fois le SMIG. «  Pour ceux dont les revenus sont inférieurs à cette catégorie, ils ont d’autres programmes, à savoir le logement spécifique, Foprolos 1, Foprolos2 et Foprolos3 initié par la société de promotion des logements sociaux »,  fait-il savoir.

Interpellé sur les procédures de la vente-location,  le président de la Chambre a considéré que le recours à cette procédure est à l’ordre du jour actuellement. Même en cas de mise en place de la location-vente, cela fait partie de la responsabilité du gouvernement et non du promoteur immobilier  :«  Le promoteur immobilier ne peut pas se lancer dans cette procédure étant donné  qu’il doit honorer ses engagements avec les banques et donc, il ne peut pas attendre le remboursement sur  des années. S’ajoute à cela, la cherté de la main-d’œuvre et des  terrains  », explique-t-il.

Cependant, notre interlocuteur s’est quand même montré optimiste quant aux répercussions du Premier logement sur le secteur de l’immobilier. «  On dit que quand le bâtiment va, tout va. Ce programme permettra de relancer le secteur et de créer un certain dynamise économique étant donné qu’il est lié par plusieurs autres secteurs comme la peinture, la plomberie, la maçonnerie et d’autres secteurs ».

Notons que Fahmi Chaâbane se déplacera  avec  le directeur général de l’habitat Majid Snoussi, à partir de mardi prochain  à Gafsa, Sidi Bouzid et Kasserine pour évaluer les besoins des habitants en matière de logement afin qu’ils bénéficient du programme Premier logement. Pour pouvoir bénéficier du programme Premier logement, il faut répondre à un certain nombre de critères.

Par

Publié le 04/02/2017 à 11:11

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin