Couverture sociale : les marins-pêcheurs contre vents et marées

Pêche-Utap-Tunisie

Une étude sur la couverture sociale des marins-pêcheurs est en train d’être faite par l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et d’autres intervenants.  Il est prévu que les résultats soient prêts au mois de mai prochain.   

Il est à noter que sur 54 mille marins-pêcheurs uniquement 12% d’entre eux bénéficient d’une couverture sociale malgré les risques et la pénibilité du métier.  L’UTAP n’a eu de cesse depuis des années d’appeler à la régularisation de la situation de ses affiliés afin qu’ils puissent bénéficier d’une retraite décente.  Ce n’est même pas le cas des marins-pêcheurs qui bénéficient  d’une pension de retraite qui atteint dans les meilleurs des cas 150 dinars !
Dans une déclaration accordée par le président de l’UTAP à leconomistemaghrebin.com, il a fait savoir que l’obstacle principal est le mode de financement de la caisse de sécurité sociale destinée aux marins-pêcheurs et la difficulté d’accès au financement pour ceux d’entre eux qui souhaiteraient monter des projets.

A quelque chose malheur est bon : la récente disparition en mer de huit marins -pêcheurs a remis le problème sur le tapis et a fait prendre conscience aux parties concernées de l’acuité du problème.

Par

Publié le 11/01/2017 à 15:34

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin