Industrie : Promouvoir les régions intérieures

régions intérieures

Décidée sur le principe de la discrimination positive au profit des régions défavorisées, là où le chômage atteint des taux élevés, la création de cinq technopôles s’inscrit dans le cadre de l’encouragement de l’investissement dans les régions intérieures et le renforcement du développement régional.

Pour prendre connaissance de l’état d’avancement de l’aménagement de ces zones et des diverses difficultés qu’elles rencontrent, le ministre de l’Industrie, Zakaria Hamad, a tenu ce matin une réunion avec les responsables de cinq technopôles situés à Médenine, au Kef, à Kasserine, à Tozeur et à Kébili, durant laquelle il a insisté sur l’importance de l’accélération des travaux d’aménagement pour faciliter davantage la création de nouveaux projets.
« Les procédures administratives lentes ne doivent pas être un handicap devant la réalisation de nouveaux projets. L’approche doit être orientée vers l’aménagement de grandes surfaces de plus de 50 ha », a-t-il recommandé.

Pour le ministre, cela devrait se traduire par la mise en place d’un calendrier précis, une sorte de feuille de route, quant aux étapes de réalisation des travaux d’aménagement. M. Hamad n’a pas manqué d’appeler les présents à œuvrer à promouvoir ces technopôles non seulement pour attirer des investisseurs étrangers mais également des investisseurs tunisiens, notamment ceux de la  région où  se situe le technopôle. « Il faut à mon avis mettre en valeur les atouts compétitifs de chaque région et éventuellement permettre à chaque région de s’appuyer sur ces propres avantages pour attirer des investisseurs », a-t-il dit.

Ridha Klaï, DG de l’infrastructure technologique et industrielle au micro de l’économiste Maghrébin :

Par

Publié le 12/02/2016 à 15:17

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin