Tunisie – W. Bouchamaoui : le redémarrage de l’économie s’impose

Wided Bouchamaoui Utica L'Economiste Maghrébin

Dans une interview accordée à notre confrère marocain l’Usine Nouvelle, Wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, a indiqué qu’après l’entrée en fonction du gouvernement Essid, la phase prioritaire, actuellement, est celle du redémarrage de l’économie tunisienne.

« Nous sommes confiants qu’avec ce nouveau gouvernement, un programme national sera mis en place pour remettre la machine en marche, faire revenir les investisseurs étrangers et stimuler les investissements tunisiens », a précisé Mme Bouchamaoui.

Pour ce faire, de multiples facteurs de redémarrage s’affichent. En premier lieu, la présidente de la centrale patronale a recommandé de contrecarrer l’économie informelle et le commerce parallèle du fait, notamment, de l’ouverture du marché et des frontières avec la Libye.

En second lieu, il faut, selon elle, relancer l’activité des grandes compagnies publiques, à savoir la Compagnie des phosphates de Gafsa ( CPG ). « Il importe, surtout, de réinstaurer la valeur travail, afin d’améliorer la productivité, tout en respectant le droit du travail et les réglementations en vigueur », a-t-elle estimé.

A noter que la Tunisie est dotée d’une situation géographique extraordinaire proche de l’Afrique et de l’Europe et d’une main-d’œuvre qualifiée et éduquée. « C’est un atout considérable pour notre économie et qu’on peut partager avec nos partenaires », a  affirmé la responsable. Avant de conclure qu’en se penchant sur les priorités, les échanges économiques vont se multiplier, notamment après la réussite du processus transitionnel.

Par

Publié le 10/02/2015 à 11:12

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin