Nette hausse des entrées des touristes provenant des pays de l’ex-Union Soviétique

Tourisme-Tunisie

Le nombre d’entrées des non-résidents des pays de l’ex-Union Soviétique ayant visité la Tunisie, du 1erjanvier au 20 mai 2013, a enregistré une très nette hausse, en comparaison de la même période de 2012, selon les statistiques de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT).

Jusqu’au 20 mai 2013, les touristes ukrainiens entrés en Tunisie représentent la plus forte hausse (78,2%), soit 4914 personnes, contre 2758, au cours de la même période de 2012.

Le nombre de touristes slovaques entrés en Tunisie est passé de 666 en  2012, à 917 au 20 mai 2013, soit une progression de 37,7%, alors que les entrées touristiques en provenance de la Bulgarie ont progresse, durant la même période de 41,7% (781 en 2013, contre 551 en 2012), sachant que les entrées (au 20 mai 2013) des Européens ontbaissé de 3,5% (636 421 au 20 mai 2013, contre 659 422 au cours de la même période 2012). Les touristes polonais ont enregistré la plus forte baisse (-44,3%). Dans le même contexte, l’afflux des Africains, des Australiens, des Chinois et des Brésiliens a progressé au cours de cette même période de respectivement 6%, 49%, 41,2% et 39,6%.

Pour les touristes maghrébins, les statistiques de l’ONTT montrent une croissance de 2,4%, du 1er janvier au 20 mai 2013 (1 million 034 mille 950, contre 1 million 010 mille 927 au cours de la même période 2012). Le nombre de visiteurs algériens a augmenté de 7,8% à 261 275 personnes.

Les arrivées des touristes nord-américains ont enregistré la plus forte baisse (-17,6%), avec -23,8% pour les Américains et -7,9% pour les Canadiens. Le nombre des touristes moyen-orientaux s’est inscrit à la baisse (-6,3%) au 20 mai 2013, par rapport à la même période 2012.

S’agissant des recettes touristiques, les données de la Banque centrale de Tunisie (BCT) relèvent une baisse de 1,6% à 875,7 millions de dinars au 20 mai 2013, contre 890,3 millions de dinars durant la même période de 2012.

 

 

Par

Publié le 03/06/2013 à 15:48

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin