Dimanche 26 octobre 2014 | Contact

Aménagement d’espaces industriels au technopôle de Bizerte

technopole_bizerte

Le ministre de l’Industrie, Mehdi Jomaa, a déclaré, lundi 13 mai, à Bizerte, que l’intention est de charger la société d’exploitation du technopôle de Bizerte d’aménager des espaces industriels, selon la demande, dans la zone industrielle relevant du technopôle agroalimentaire de Menzel Abderrahmane.

Le ministre a ajouté que cette mesure sera suivie de la location de ces espaces aux promoteurs, de manière à attirer les investisseurs et les encourager à s’installer dans l’espace du technopôle.

Il a souligné, à ce propos, le souci du gouvernement d’encourager les industriels en vue de la relance de l’économie, en plus de l’encouragement de l’investissement dans les zones de développement régional.

M. Jomaa a précisé, à ce propos, que 57% des investissements réalisés, depuis le début de l’année 2012, l’ont été dans les régions intérieures.

Le ministre a pris connaissance, à cette occasion, du programme d’aménagement des zones industrielles, dans le gouvernorat de Bizerte, comprenant l’aménagement de six nouvelles zones industrielles.

Il s’est ensuite rendu à la zone industrielle d’El Azib (délégation de Menzel Jemil), où il a visité deux unités industrielles appartenant à des privés et opérant dans les domaines des industries électroniques et électriques (IEE).

Le ministre de l’Industrie a inspecté, également, l’avancement de la réalisation de la première tranche (35 ha) de la zone industrielle d’Utique (50 ha) dont le taux d’avancement a atteint 60%.

Lors de sa visite à bon nombre d’entreprises industrielles privées opérant dans des secteurs porteurs, le ministre a indiqué que le gouvernement encourage les entreprises innovantes, eu égard à leur forte capacité d’embauche et leur bonne gestion des ressources humaines.

Il s’est également rendu à la cimenterie de Bizerte, qui connaît actuellement des travaux d’extension et de modernisation de matériels, pour un coût total de 250 millions de dinars.

Ces travaux vont permettre de doubler la capacité de production, de rationaliser la consommation d’énergie et de réduire le taux d’émission de poussières.

Au siège de la Société tunisienne des industries de raffinage (STIR), à Bizerte, M. Jomaa a mis l’accent sur l’importance de réunir les conditions nécessaires de sécurité, compte tenu de la nature de l’activité de la société et de son emplacement stratégique au sein de bâtiments résidentiels.

De son côté, M. Nidhal Ouerfelli, secrétaire d’Etat chargé de l’Energie et des Mines, a fait savoir que l’exploitation de certaines mines dans la région (fer et autres) est actuellement en cours d’examen, relevant qu’un programme d’exploitation des mines dans la région sera mis en place, une fois que l’efficacité économique de l’exploitation de ces mines sera prouvée par les études de faisabilité.

La région de Bizerte compte 342 000 entreprises privées dont 224 totalement exportatrices, spécialisées dans les industries manufacturières.

Ces entreprises emploient au total 53 000 personnes et contribuent à hauteur de 10% des exportations nationales.